Posts in category MCO


2010MCONEWSSoutien

Puma : les défis du MCO sur matériel ancien

Par Amélie Spire

Le Puma attire l’attention par son âge et son importance au sein des armées. Appartenant à la catégorie dite des transports légers, cet hélicoptère doit satisfaire à des objectifs précis pour mener à bien des missions variées. Il doit pouvoir transporter douze hommes et trois cent kilos de matériel à une vitesse de deux cent cinquante kilomètres/heure afin d’effectuer des missions par tout temps et à basse altitude. Cet hélicoptère revêt donc une grande importance dans le soutien des forces terrestres et/ou aériennes puisqu’il est équipé pour toutes sortes d’opérations. Sauvetage en mer (notamment d’équipages éjectés) grâce au treuil et au puissant phare avant, défense grâce à des équipements prévus pour l’armement et le parachutage, approvisionnement et transport grâce à sa capacité de charge… Le Puma se révèle indispensable sur le terrain.

Read more 0 Comments
2010AirMCONEWSSoutien

L’Escadron de soutien technique aéronautique de Nancy

Par le Lieutenant-Colonel Le Doze
12/07/2010

Créé officiellement le premier septembre 2008, l’Escadron de soutien technique aéronautique (ESTA) de Nancy est une unité majeure de l’armée de l’air qui s’est construite autour de la centralisation, sous une autorité hiérarchique unique, de l’ensemble des entités assurant des missions de maintenance aéronautique, autrefois réparties au sein des escadrons de combat (EC) et de l’ESTS[1]. Cette unité employant près de six cents personnes et dont les activités diversifiées sont réalisées à partir de trois emprises géographiques majeures sur la base aérienne 133, est l’expression à l’échelon locale de la restructuration des chaînes de commandement organique et opérationnel.

Read more 0 Comments
2010MCONEWSSoutien

MCO des parcs de l’Aéronavale : le nouvel adossement Marine-SIAé

PAR LE CAPITAINE DE VAISSEAU ALAIN HEMMER

Le soutien étatique des parcs d’aéronefs de la marine repose traditionnellement sur les capacités de maintien en condition opérationnelle (MCO) réparties entre le Service industriel de l’aéronautique ou SIAé (NTI3) et les unités militaires (NTI1 et NTI2). Les activités de maintenance étaient jusqu’à présent découpées en trois niveaux techniques d’intervention (NTI): le NTI1 qui consiste en des opérations simples de maintenance réalisées par les flottilles; le NTI2 qui nécessite des moyens de maintenance complexes : les opérations de NTI2 sont réalisées dans des ateliers, dans le cas où une utilisation de bancs de tests est par exemple nécessaire, ou sur des aires de visite aménagées pour la dépose d’organes et d’éléments structuraux de l’aéronef; le NTI3, qui nécessite des moyens et des compétences industriels, tels que bureaux d’études, bancs constructeurs, ou autres. Ces trois niveaux sont maintenant réduits à deux – le NSI pour niveau de soutien industriel et le NSO pour niveau de soutien opérationnel -, et c’est tout l’objet des réformes en cours que de refléter une telle simplification et la complémentarité qu’elle suppose.

Read more 0 Comments
2010MCONEWSSoutien

Drones américains: la maintenance oubliée

Si l’automation du fonctionnement des drones a été bien pensée et conçue, il est un domaine où la logique n’a pas été poursuivie à son terme, à savoir celui de l’automation de leur entretien. Selon un responsable de la DARPA, l’agence de recherche militaire aux Etats-Unis (« Defense Advanced Research Projects Agency »), il est temps de réfléchir à un « système de systèmes sans intervention humaine ».

Read more 0 Comments