POURQUOI OPERATIONNELS.COM ?

 

Bienvenue sur le site dédié à la revue Opérationnels SLDS (Soutien Logistique Défense Sécurité), laquelle a succédé à Soutien Logistique Défense début  2014. S’appuyant sur l’expérience et la diffusion de SLD (revue et site www.sldmag.com), www.operationnels.com est une plateforme bilingue à la fois vitrine du magazine et complément d’informations et d’images. Une sélection additionnelle d’informations est également disponible via Facebook et Twitter.

Le site est organisé en trois parties :

  • Une partie « News  », flux d’actualités constitué d’une sélection d’extraits et de liens issus du web et du print, de brèves et de communiqués de presse ;
  • Une partie « Zoom » constituée d’informations exclusives propres à OPS – à la fois plus détaillées et de première main (entretiens ; reportages ; vidéos) et d’analyses d’experts ;
  • Une partie « Magazine » – rubrique REVUE – vous permettant d’accéder à  des extraits de nos publications imprimées (Revue et hors série) – publications que vous pouvez acheter directement en ligne;

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques pour que nous puissions vous être le plus utile possible dans vos recherches d’informations diversifiées et référenciées.  Bonne lecture !

***

Contact & abonnements : contact@operationnels.com

Siège social : DIESL (Défense Interarmées Et Soutien Logistique) – Paris

 

 ***

L’EQUIPE DE LA REVUE

Rédaction

Murielle Delaporte

Murielle Delaporte, fondatrice et rédactrice en chef

Diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, de la Sorbonne (DEA  sciences politiques/défense), et de Georgetown University, Washington DC (Masters in Government/security studies)

>>> Biographie

 

 

Romain Petit

Romain Petit, analyste

Docteur en histoire, master II en droit et philosophie, auditeur IFACI, Chevalier dans l’ordre des palmes académiques, ancien Commissaire principal des armées, consultant

>>>> Biographie

   

 

Lieutenant-Colonel Pascal Podlaziewiez (R), photoreporter
Après avoir commencé sa carrière dans une entreprise de fabrication d’engins de travaux publics, Pascal Podlaziewiez s’engage à l’issue de son service militaire dans l’arme blindée et cavalerie. Officier dans l’armée de Terre pendant plus de trente ans et déployé régulièrement en opération extérieure (Kosovo ; Afghanistan), c’est là qu’il a commencé à s’orienter vers l’audiovisuel, passion dont il a fait une seconde carrière à partir de 2012 en créant son entreprise de photo et vidéo « Prod32 ».

 

Lieutenant-Colonel (R) Michel Klen, historien
Officier saint-cyrien, Docteur en lettres et sciences humaines (Paris X – Nanterre) et diplômé du Centre des hautes études sur l’Afrique et l’Asie modernes (CHEAM), le Lieutenant-Colonel (R) Klen servit au sein de différentes unités, dont le 9° Régiment de chasseurs parachutiste (9° RCP) à Toulouse. Après un passage à l’École d’infanterie américaine de Fort Benning en Géorgie, il devînt analyste de la zone Afrique australe-océan Indien au Secrétariat général de la défense nationale (SGDN). Après avoir quitté l’armée d’active, il rejoint le corps des officiers linguistes de réserve de l’armée de Terre. Il est l’auteur de différents ouvrages et articles portant sur la géopolitique et l’histoire militaire.

Frederic Lert, journaliste
Journaliste indépendant, Frédéric Lert a écrit plusieurs centaines d’articles et, seul ou en coopération, une trentaine de livres sur les questions de défense et d’aéronautique. Le dernier paru porte sur le Groupe de Chasse 1/2 Cigognes de l’armée de l’Air, aux éditions Zephyr. Il travaille également pour différentes publications, telles que Science & Vie, Helicopter Industry, Combat Aircraft en Grande-Bretagne, ou encore depuis 2011 le site français « Aerobuzz ». Depuis le début de l’année 2017, il assure également la rédaction en chef du magazine « Aeromag Aquitaine » consacré à l’aéronautique en région Nouvelle Aquitaine.

 

 

***

Rédacteurs/photoreporters occasionnels

Varient selon les numéros (cf: sommaires de la revue)

***

Conseil éditorial

 

bansardGénéral de corps d’armée Jean-Pierre Bansard
Ingénieur de formation (ENS AM Paris et ENSI MA Grenoble), Jean- Pierre Bansard a intégré l’École supérieure de guerre interarmées, puis fut auditeur du CHEM (Centre des hautes études militaires) et de l’IHEDN (Institut des hautes études de défense nationale). Sa carrière inclut en particulier les fonctions de directeur adjoint de l’établissement du matériel électronique de l’armée de terre et le commandement du 7e régiment du Matériel. Il fut également responsable des programmes d’armement au sein du bureau Études de l’EMAT. Nommé général de brigade en 1999, il sert comme sous-chef d’état-major « Soutien » à l’état-major OTAN de la SFOR à Sarajevo (BiH), puis comme chef de la division « Organisation et Logistique » à l’EMA. En 2002, il occupe les fonctions de sous-chef de l’état-major militaire international de l’OTAN pour la logistique, l’armement et les ressources, Il devient en 2005 sous-chef « Organisation » à l’état- major des armées et est chargé, par délégation du chef d’état-major des armées, de la mise en œuvre de la réforme de la logistique et des soutiens des armées.

 

John Blackburn AO PortraitAir Vice-Marshall John Blackburn
L’Air Vice-Marshall John Blackburn a quitté l’armée de l’air australienne (RAAF : Royal Australian Air Force) en 2008, alors qu’il en était le commandant en second (Deputy Chief of the Air Force) après avoir mené une carrière de pilote de chasse sur F/A18, de pilote d’essai et de responsable de la planification stratégique. Ses postes de commandement ont été Commander of the Integrated Area Defence System (IADS) en Malaisie, commandant de l’Etat-major multinational instauré pour la mise en œuvre des accords de défense entre l’Australie, le Royaume Uni, la Nouvelle Zélande, la Malaisie et Singapour (Five Power Defence Arrangements ou FPDA), et directeur de la stratégie à l’Etat-major. Il travaille actuellement comme consultant dans le domaine de la défense et de la sécurité nationale. L’Air Vice-Marshall Blackburn est le directeur adjoint de la Kokoda Foundation et de la Williams Foundation. Il dirige par ailleurs l’Australian Strategic Policy Institute Council. Titulaire de plusieurs Masters dont un de Défense, ses publications incluent notamment « Optimizing Australia’s Response to the Cyber Challenge » et, dernièrement, « Australia’s Liquid Fuel Security Part 2 ».

 

DesjardinsGénéral d’armée (2S) Gérard Desjardins
Après avoir terminé sa carrière militaire comme inspecteur général des armées/Gendarmerie en 2005, Gérard Desjardins est aujourd’hui président de la Mutuelle d’assurance des armées (MAA), société spécialisée essentiellement dans la garantie des accidents de la vie, pour les militaires en activité, en opérations extérieures surtout. Après Saint-Cyr (66-68), il choisit la Gendarmerie nationale où il effectuera une carrière complète d’officiers. Il est nommé général à 49 ans. Sa carrière alterne les commandements opérationnels (17 ans), la formation (8 ans) avec surtout le commandement de l’École des officiers de Gendarmerie à Melun et les affectations en état- major (12 ans), essentiellement dans le domaine des ressources humaines. Commandeur de la Légion d’honneur, il est également breveté de l’École supérieure de guerre et diplômé d’état-major.

 

denisguignotGénéral de corps aérien (2S) Denis Guignot
Ingénieur de l’École de l’air (EA 73) et diplômé de l’ENSTA, Denis Guignot a intégré l’École de guerre et est ancien auditeur du CHEM et de l’IHEDN. Officier ingénieur mécanicien de l’armée de l’air (AA) pendant plus de 38 ans, il a été en particulier chef des moyens techniques de la base aérienne d’Orléans, directeur technique du centre d’expérimentation de l’armée de l’air, directeur d’un atelier de réparation de l’armée de l’air à Mérignac. Il fut également responsable de la maintenance et de la logistique à l’état-major de l’armée de l’air et participa à la réforme AIR 2010 de l’armée de l’air, ainsi qu’à la construction à Bordeaux du pôle Soutien. Il fut commandant du soutien des forces aériennes (CSFA) à Bordeaux pendant deux ans. Il quitte l’armée de l’air en août 2011. Il a intégré depuis l’agence Aquitaine Développement Innovation en tant qu’expert projets structurants, et est président d’Aérocampus Aquitaine.

Général de corps d’armée (2S) André Helly
A sa sortie de Saint-Cyr, André Helly choisit l’Infanterie de Marine. Il débute sa carrière dans les parachutistes à Castres au 8ème RPIMa et sert dans plusieurs régiments comme chef de section de chuteurs opérationnels, puis commandant de compagnie. Après l’ l’Ecole de guerre interarmées en 1992, il est affecté au Commandement des Opérations Spéciales comme chef du bureau SIC et responsable des programmes d’équipement des Forces spéciales. Il commande le 2ème RPIMa à la Réunion de 1996 à 1998. Après avoir été chef de bureau des SIC des Forces au CFT de Lille, puis Commandant des Forces Terrestres à Nouméa, il est affecté à la Direction Centrale des Télécommunications et de l’Informatique, la DCTEI, comme chef de division des programmes. Nommé Officier général en 2005, il commande la Brigade des Forces Spéciales Terre à Pau avant de devenir sous-chef Plans programmes de l’Etat-major de l’armée de Terre, puis Directeur Central adjoint de la Dirisi. Il termine sa carrière militaire en 2012 en tant que Gouverneur Militaire de Lyon, officier général de défense et de sécurité et Commandant de la région Terre sud-est avec le grade et appellation de général de corps d’armée.

 

Général de corps aérien (2S) Jean-Marc Laurent
Ingénieur de l’école de l’Air (EA79), Jean-Marc Laurent est diplômé de l’Ecole de Guerre de Paris et a été auditeur du CHEM (Centre des Hautes Etudes Militaires), de l’IHEDN (Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale) et du « European Center for Security Studies » (Allemagne). Pilote de chasse, il a débuté sa carrière à Saint-Dizier sur Jaguar (mission nucléaire) et a commandé les escadrons de Nancy (1991 -1994) et Cambrai (2001-2004). Il a commandé en particulier les forces françaises au Kirghizstan (« Operation Enduring Freedom ») en 2002 et a y été « vice-commander de la 376th Air Expeditionnary Wing » de l’USAF. Affecté en 2006 à la Délégation aux Affaires Stratégiques, il devient deux ans plus tard directeur du Centre d’Etudes Stratégiques Aérospatiales (CESA). Promu général de corps aérien en 2011, il devient commandant du soutien des forces aériennes (CSFA), ainsi qu’Officier général de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest. Depuis 2014, il dirige la chaire « Défense & Aérospatial » à Sciences Po Bordeaux et a fondé la structure de conseil Aeris, spécialisée dans les questions industrielles de l’aérospatial de défensel totalise plus de 3 500 heures de vol.

 

NiclotGénéral de corps aérien (2S) Pierre Niclot
Issu de la promotion 1971 de l’École de l’air, Pierre Niclot effectue dans l’armée de l’air une carrière de pilotes d’hélicoptères qui le conduit à occuper plusieurs postes de commandement. À l’issue, il intègre l’École de guerre et sera auditeur du CHEM (Centre des hautes études militaires) et de l’IHEDN (Institut des hautes études de défense nationale). En état-major il exercera des fonctions dans le domaine des programmes de matériels puis dans le domaine de la planification opérationnelle des engagements des forces. Nommé général en 2000, il sera successivement commandant des forces de protection et de sécurité de l’armée de l’air, puis commandant des écoles de l’armée de l’air. À l’issue de sa carrière militaire il rejoint le groupe Thales comme conseiller opérationnel auprès de la division « Air Operations ». Il totalise 4 700 heures de vol.

 

 

Terry-Robling-Cropped-300x300Lieutenant General Terry G. Robling
Le Lieutenant General Terry G. Robling a intégré le Corps des Marines en 1976 après des études de commerce à la Central Washington University. Après un entraînement sur F-4 Phantom, il a suivi l’instruction Topgun et fut déployé au Japon. En 1989 il cumula les fonctions de pilote, officier de maintenance et instructeur système d’armes sur F/A-18D. Sa carrière de trente-huit ans au sein des Marines inclut de nombreux postes de commandement et formations (National War College ; Johns Hopkins University). En 2003, il participa à l’opération Iraqi Freedom en tant que commandant de la 3d Marine Aviation Wing Forward. Il fut notamment Commandant en second de l’aviation de l’USMC en charge des plans, programmes et acquisitions. Il a quitté en août 2014 sa fonction de Commandant des Marines dans le Pacifique (MARFORPAC) pour rejoindre le secteur privé en tant que président de la société aérospatiale américaine PKL Services. Il totalise 5 200 heures de vol.

 

 

rocheIngénieur général hors classe de l’armement (2S) Louis-Alain Roche
Né en 1949, Louis-Alain Roche est ancien élève de l’École polytechnique et de l’École nationale supérieure de l’aéronautique et de l’espace. Il a effectué la majeure partie de sa carrière au sein de la Délégation générale pour l’armement (DGA) et compte 1 500 heures de vol en tant que personnel navigant. En 1983, il rejoint le service des programmes aéronautiques pour diriger les activités de production des avions de combat pour l’armée de l’air. Il lance en particulier la production du Mirage 2000 N. En 1991, il devient directeur-adjoint du programme Rafale, puis directeur en 1997. De 1998 à 2005, il assure la responsabilité de directeur des ressources humaines de la DGA. En mars 2005, L’ingénieur général Louis-Alain Roche est nommé auprès du ministre de la Défense, afin de conduire la mission de modernisation du maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques de la Défense (MMAé). En 2009, il est nommé Contrôleur général des armées en mission extraordinaire. Il a quitté le service actif en 2014 et est aujourd’hui ingénieur-conseil.

 

SabatiéVice-amiral (2S) Pierre Sabatié-Garat
De la promotion 1965 de l’École navale, Pierre Sabatié-Garat a rejoint les Forces sous-marines. Il a commandé trois sous-marins (SMD, SNA, SNLE ) et l’escadrille des sous-marins de la Méditerranée. Affecté au bureau Études générales de l’état-major des armées (EMA) en 1993, il est chargé des études sur la sécurité en Europe et la lutte contre la prolifération des armes de destruction massive. Promu contre-amiral en 1997, il prend les fonctions de sous-chef Opérations-Logistique à l’état-major de la marine (EMM). En 1999, il est attaché de défense à l’ambassade de France à Londres. Promu vice-amiral, il est nommé en 2001 inspecteur des forces maritimes. De 2002 à 2008, il est conseiller auprès du directeur de la Stratégie du groupe EADS. Il est consultant pour Euratlantic Conseil et Azimuth Defense Consulting. Ancien auditeur de l’IHEDN, il est membre du conseil scientifique de la Défense. Il a écrit un livre sur la vie à bord d’un sous-marin et des articles dans diverses revues.

 

TanguypatrickGénéral de division (2S) Patrick Tanguy
Issu de la promotion “Général Laurier” de l’EMIA (78- 79) et de la deuxième promotion du CID, Patrick Tanguy a consacré l’essentiel de sa carrière militaire aux hélicoptères de combat au sein de l’Aviation légère de l’armée de terre (ALAT). Il a notamment commandé le 1er régiment d’hélicoptères de Combat et totalise plus de 2 600 heures de vol. Chef d’état-major du commandement de l’ALAT en 1999, puis coordonnateur ALAT à l’EMAT en 2003, il a dirigé les travaux de mise aux normes européennes de la formation des pilotes d’hélicoptères, coprésidé le comité commun des écoles franco- allemandes du Tigre et contribué à l’élaboration du Partenariat public privé (PPP) relatif concernant la flotte d’hélicoptères externalisée à l’école de Dax. Nommé général en 2005, il commande les écoles de l’ALAT de Dax et du Luc puis prend les fonctions de Comalat en 2008. Ayant intégré le groupe Défense Conseil International depuis début 2011, il dirige la branche COFRAS spécialisée dans le transfert du savoir-faire de l’Armée de terre et de la Gendarmerie.

 

Ingénieur général hors classe  (2S) Jean-Luc Volpi
Ayant intégré l’Ecole de l’air en 1982, l’ingénieur général hors classe Jean-Luc Volpi est également diplômé de l’Ecole nationale supérieur du pétrole et des moteurs et de l’Institut français de gestion. Après un parcours dans les fusiliers commandos de l’air, il intègre en 1994 le corps des ingénieurs militaires des essences au sein du Service des essences des armées. Il y occupe différents postes de responsabilité dont des détachements à l’état-major des armées et au ministère de l’industrie où il est en charge de la sécurité des approvisionnements et des réserves stratégiques de l’Etat. Par la suite, il commande la base pétrolière interarmées puis, après sa nomination dans le corps des officiers généraux, la Direction de l’exploitation et de la logistique pétrolières interarmées. Ancien auditeur du Centre des hautes études militaires et de l’Institut des hautes études de défense nationale, il est nommé directeur central du SEA de 2013 à 2018, terme de sa carrière militaire.

 

***

Communication et développement

Claire Colat-Paros

Publicité et relations extérieures

Sylvana Desforges

Impression

Imprimerie de Champagne (groupe Graphicom)

 ***

L’EQUIPE WEB 

Sélection NEWS & RS
Murielle Delaporte

Contenu ZOOM
Murielle Delaporte
Michel Klen
Pascal Podlaziewiez
Romain Petit

STAGIAIRES & JEUNES AUTEURS

>>> voir rubrique Jeunes auteurs 

Contributeurs occasionnels (liste non exhaustive)
(rédaction/photo/vidéo)

Olivier Azpitarte
Nicolas Beaumont
Mickael Laustriat
Alexandre Marcheguet
Jean-Marc Tanguy
Giulia Tilenni
(…)

***

Développeurs informatiques

Brian Hasenkamp ; Christian Kuhn ; Marc Passarelli
*Logo « Ops » :  Sébastien Millet