Posts in category Logistique


DéfenseLogistique

Les énergies renouvelables au service du soutien du soldat en opération

Une étude récente de l’Institut des études environnementales de l’armée de terre (AEPI – Army Environmental Policy Institute) faisait le constat suivant : en 2008, les Etats-Unis dépensaient plus pour climatiser leurs tentes et préfabriqués en Irak et en Afghanistan que le budget de la NASA, tandis qu’un convoi de carburant sur vingt-quatre déplorait la perte d’un soldat. Constat partagé, toutes proportions gardées, par les armées françaises, en ce sens que, suivant à la fois l’évolution des attentes de la société et l’allongement des interventions militaires, les conditions de vie des soldats en opérations ont vu leurs coûts croître de manière considérable. Ces coûts, à la fois financiers et humains, atteignent désormais des sommets difficiles à soutenir à long terme.

Read more 0 Comments
DéfenseLogistique

Révolutionner l’empreinte logistique du combattant par les énergies nouvelles

William Anderson recut de George Bush la « Presidential Award for Leadership in Federal Energy Management ». Ses responsabilités au sein de l’armée de l’air américaine sous le commandement du General Moseley dans les années 2000 le conduisirent notamment à travailler de concert avec ses homologues européens sur la recherche de carburant alternatif. Il dirige actuellement Anderson Global Innovation Group, une compagnie basée aux Etats-Unis et en Allemagne spécialisée en particulier dans la commercialisation de technologies énergétiques. Cet article reprend et résume ses analyses, au sein desquelles il décrit en particulier les origines des avancées du Pentagone dans ce domaine, mais aussi les erreurs à ne pas commettre.

Read more 0 Comments
DéfenseLogistique

Un risque consenti Les convois logistiques au Mali : l’anti-Afghanistan

Entretien avec le Colonel Vélut, Chef de Corps du BATLOG et COMSIT
C’est dans le camp de Gao, centre de gravité des opérations situé « à l’emplacement exact où entre 1941 et 1943 une Compagnie Auto du Train des Forces Françaises de l’Afrique organisait des convois au profit de Forces Françaises Libres », que le commandement du Bataillon Logistique (BATLOG) a rapidement été basé afin de pouvoir initialement ravitailler les forces déployées dans le cadre des opérations menées autour de Gao et dans les Adrars. Son Chef de corps – également Chef de corps du 511e Régiment du Train -, le Colonel Jean-Louis Vélut explique dans le cadre de cet entretien réalisé mi-avril que, si l’histoire semble parfois bégayer, Serval augure des opérations logistiques de demain, tant par la nature austère du théâtre et l’optimisation de moyens de plus en plus comptés, que par une adaptation tactique ayant nécessité la mise en œuvre de véritables raids logistiques donnant tout son sens au concept de « combattant-logisticien agissant au cœur et au profit des forces» cher au général Jacquement, commandant la 1ère brigade logistique dont est issu le BATLOG.

Read more 0 Comments
Articles SLD /Opérationnels SLDSDéfenseEntretiensInterarméesInterarméesLe coin de la "RedacChef"LogistiqueOPERATIONNELS SLDSReportagesREVUESoutienSOUTIEN LOGISTIQUE DEFENSESoutien santéZOOM

Théâtre malien : la médicalisation de l’avant au secours des élongations

Entretien avec le Colonel Gonzales, responsable du Rôle 2 de Bamako
Hors OPEX, le médecin en chef des armées Gonzales est chirurgien orthopédiste à l’hôpital Sainte Anne de Toulon et professeur agrégé du Val de Grâce. Bien qu’ayant ouvert le Rôle 3 de KAIA (Kaboul International Airport) avec son équipe en 2009, il note à propos du Mali : « cela faisait longtemps que je n’avais pas travaillé dans ces conditions-là. Nous y sommes habitués, en ce sens que nous nous entraînons pour cela, mais dans la réalité, la [rusticité du terrain] constitue quand même une particularité ».Dans cet entretien réalisé en avril dernier pendant la dernière phase de Serval, il présente le Rôle 2 de Bamako qu’il dirigeait alors et explique les spécificités du soutien santé « à la française » pour faire face au contexte particulièrement ardu de cette opération marquée par trois grandes caractéristiques : l’entrée en premier nécessitant l’installation en un temps record de structures médicales réactives ; le volume de la force déployée requérant une anticipation des moyens et des besoins médicaux au « juste à temps » ; les élongations face auxquelles le concept français de médicalisation de l’avant allié à une chaîne d’évacuation et rapatriement sanitaires performante ont fait leurs preuves sur un théâtre éprouvant.

Read more 0 Comments
AirArticles SLD /Opérationnels SLDSDéfenseEntretiensLe coin de la "RedacChef"LogistiqueOPERATIONNELS SLDSReportagesREVUESoutienTerreTerreTerreZOOM

La dernière grande rotation

Entretien avec le colonel C. J1 Pamir
Lors de cet entretien réalisé début juin 2012, le colonel C s’apprêtait à l’issue de six mois de service en Afghanistan à rentrer en métropole deux jours plus tard : un processus de relève qu’il a dû gérer au quotidien pour relever le principal défi de son service chargé des mouvements et de la gestion du personnel sur le théâtre, à savoir « faire en sorte que lorsque quelqu’un pose le pied sur le théâtre, nous soyons capables de le mettre dans l’avion de retour à la date exacte de sa fin de mandat. » Il nous explique la complexité d’une finalité en apparence simple.
Lors de cet entretien réalisé début juin 2012, le colonel C s’apprêtait à l’issue de six mois de service en Afghanistan à rentrer en métropole deux jours plus tard : un processus de relève qu’il a dû gérer au quotidien pour relever le principal défi de son service chargé des mouvements et de la gestion du personnel sur le théâtre, à savoir « faire en sorte que lorsque quelqu’un pose le pied sur le théâtre, nous soyons capables de le mettre dans l’avion de retour à la date exacte de sa fin de mandat. » Il nous explique la complexité d’une finalité en apparence simple.

Read more 0 Comments
AirLe coin de la "RedacChef"LogistiqueSoutien

L’EATC, Un pas de géant vers l’harmonisation du transport aérien militaire européen

PAR LE COLONEL RUTZ

La naissance de l’EATC remonte techniquement à la Déclaration Commune effectuée par les Chefs d’état français et allemand lors du Conseil Franco-allemand de Défense et de Sécurité (CFADS) du 30 Novembre 1999: ce dernier doit se lire à la lumière de la déclaration du CFADS du 9 Juin 2000, dans laquelle la France et l’Allemagne réaffirmaient leur engagement d’acquérir en commun un nouvel avion de transport militaire (futur programme A400M) dans la continuité de la décision, prise au Conseil européen d’ Helsinki en Décembre 1999, de constituer à terme une flotte européenne d’avions de transport stratégique.

Read more 0 Comments